La brève histoire de Kimi Raikkonen chez Williams…

F1 2016 - Kimi Raikkonen

Si l’équipe Williams F1 Team du temps de sa splendeur avait approché les grands pilotes des années 90, elle a été plus discrète pour la génération 2000. Pourtant, entre le  » ButtonGate «  des années 2004/2005 et la discussion avec Fernando Alonso en 2007, il a existé une approche auprès de Kimi Raikkonen. Récit…

Novembre 2003 : Frank Williams est contacté par Ron Dennis. Ce dernier lui apprend qu’il a signé avec Juan-Pablo Montoya pour 2005 et que le communiqué va sortir dans l’heure. La première réaction de Frank Williams est le dégoût ! Il prévient Mario Thiessen qui explose de rage en souhaitant vendre le contrat de Juan-Pablo Montoya à l’écurie McLaren sur le champ. Dans la tête de Sir Frank Williams, un autre plan s’esquissait !

Juan-Pablo Montoya sur le départ, les négociations avec Ralf Schumacher s’enlisaient sur des histoires de tarif. L’allemand demandait 16 Millions pour la saison 2005, Frank Williams proposa 10 Millions, puis 6 Millions et négocia également avec Jenson Button et Mark Webber. Le sportif australien signa pour 2005 et 2006. De son côté, Jenson Button accepta un contrat de 4 ans qui sera dénoncé et racheté fin 2005 par la structure Honda. Voyant l’épisode Jenson Button s’enliser et proche de l’échec, Frank Williams approcha Kimi Raikkonen au printemps de l’année 2005.

Le pilote finlandais était alors sous contrat jusqu’en 2006 avec McLaren-Mercedes et la rumeur indiquait depuis le premier Grand Prix de l’année à Melbourne, qu’il avait signé un pré-contrat avec la Scuderia Ferrari pour le Championnat 2007. Poussé par BMW de rendre coup pour coup sur l’affaire Juan-Pablo Montoya, les discussions débutent avec l’entourage du finlandais. Steve Robertson, souhaitant mettre la pression sur la Scuderia Ferrari, il fait donc feu de tout bois. L’agent de Kimi Raikkonen demande 40 Millions de dollars pour 2007 et un contrat minimum de trois saisons (jusqu’en 2009). Frank Williams ne bronche pas, bien qu’il estime le tarif exorbitant. Mais il n’a pas le choix, les relations avec BMW se dégradaient et les performances de ses monoplaces ne sont guère au niveau souhaité durant cette saison 2005. En accord avec Patrick Head, un chiffrage est établi… L’équipe de Grove ne pouvait mettre plus de 20 Millions sur la table. Il fallait que BMW comble le reste pour obtenir les services de Kimi Raikkonen.

Dans le détail, BMW devait ajouter 24, puis 22 et enfin 20 Millions de dollars sur le salaire de Kimi Raikkonen, sur les trois saisons contractuelles. Après une étude rapide, Mario Theissen refusa le projet de Frank Williams. Nous étions au début de l’été 2005 et l’opération de rachat de la structure Sauber F1 Team débutait. BMW qui avait signé un contrat jusqu’en 2009, préféra transférer ses ressources sur un projet d’équipe détenue à 100% plutôt que de continuer d’être partenaire de l’écurie Williams F1 Team.

Article de Marc Limacher de TomorrownewsF1.com

A propos de Marc Limacher

Marc Limacher est le créateur de TomorrowNewsF1.com. Sur son blog, il décrypte l'information économique et technique sur la Formule 1...