Ayrton Senna et le moteur Toyota : Partie I

Ayrton Senna

Tirant sa vitesse d’un moteur Toyota, le jeune Ayrton Senna remporta la prestigieuse épreuve du Grand Prix de Macao de F3, en 1983. Bien que l’information ne soit pas très connue, c’est un moteur Toyota qui aida ce grand pilote à décrocher l’une de ses nombreuses victoires…

La performance fut de tout premier ordre, à la hauteur des ambitions d’Ayrton Senna en Formule 1 : La cerise sur le gâteau, un moment à part pour conclure en apothéose une saison 1983 remarquable, qui le vit remporter le titre du Championnat d’Angleterre de Formule 3.

C’est comme pilote d’une Ralt RT3 à moteur Toyota qu’Ayrton Senna arriva à Macao, minuscule enclave portugaise nichée à l’époque sur la côte de la Chine continentale. Ce fut la seule fois dans sa carrière que l’emblématique brésilien s’en remit à une motorisation Toyota pour connaître le succès. Il repartit du célèbre circuit urbain de Macao quelques jours plus tard, après une domination totale marquée par un style rarement observé que ce soit avant ou après lui. Comme le signe annonciateur de la carrière illustre que le pilote allait connaître en F1.

A.Senna, G.Berger et M.Brundle : Une bataille de géants…

En 1983, la liste des engagés comportait quelques noms qui allaient faire parler d’eux en bien. Il y avait Ayrton Senna, bien sûr, mais aussi Gerhard Berger, son futur coéquipier chez McLaren en Formule 1. Martin Brundle, l’homme que le brésilien avait surclassé pour le titre en F3 britannique, en était aussi. De même que Roberto Guerrero, le virtuose de l’Indy Car et Jean-Louis Schlesser, qui allait bientôt devenir Champion du Monde des voitures de sport. Les performances d’Ayrton Senna dans le Championnat anglais l’avaient immanquablement désigné comme le favori de l’épreuve. Particulièrement exigeante, celle-ci se déroulait sur le circuit urbain de Guia, sur le front de mer de Macao.

La voiture pilotée par Ayrton Senna, tout comme celles de Martin Brundle et de Roberto Guerrero, était engagée par l’équipe Theodore Racing appartenant à Teddy Yip et sponsorisée par le cigarettier Marlboro.

Personnalité éminemment charismatique et populaire, Teddy Yip avait possédé des parts dans les écuries de Formule 1 Shadow et Ensign à différentes périodes au cours des 25 années précédentes et s’était même lancé seul dans la catégorie reine du sport automobile, avec Theodore Racing, sa propre équipe. Dans cette région du monde, Teddy Yip était assurément l’entrepreneur le plus incontournable dans le milieu du sport auto, ayant lui-même couru à Macao par le passé, jusqu’à 1956, avec une Jaguar XK120. Son meilleur résultat personnel fut une 3ème place en 1963.

Plus tard, il attira sur lui l’attention des médias du monde entier en organisant pour son 70ème anniversaire une fête de quatre jours, pour une facture totale d’un Million de dollars ! C’est ainsi qu’il convia au luxueux Princess Hotel, dans la célèbre station balnéaire mexicaine d’Acapulco, 52 de ses ex-compagnes et petites amies, avec leur mari ou compagnon !

Précédemment, la course de Macao avait été organisée pour le Championnat de Formule Atlantic. Cependant, la catégorie battant de l’aile dès le début de la saison 1983, les organisateurs posèrent candidature auprès de la FISA, instance de contrôle du sport automobile à l’époque, pour demander son homologation comme épreuve internationale de Formule 2.

En définitive, les inspecteurs de la sécurité de la FISA décrétèrent que le circuit était trop étroit par endroits et que par conséquent, l’autorisation nécessaire pour y faire rouler des F2 ne pouvait pas être délivrée. En remplacement, la seule alternative viable était la F3. Le comité organisateur de Macao se mit donc à définir un plateau composé des deux meilleurs pilotes des Championnats de Grande-Bretagne, d’Europe, d’Allemagne et de Suède et d’une poignée de pilotes expérimentés issus de la Formule 1 et des voitures de sport. Ces derniers étaient séduits par l’idée de risquer leur réputation dans une lutte qui allait les opposer aux jeunes pilotes les plus prometteurs de la discipline.

Pour suivre le fil Twitter de FanaticF1.com : Il suffit de cliquer…

A propos de Norbert BILLAUD

Norbert Billaud est le créateur du site FanaticF1.com. Ce fan de sport automobile a également ouvert NewziggF1.com (le Digg-like de la Formule 1) et WallpapersF1.com (le spécialiste des fonds d'écran F1)... - Editeur du site : Monsieur Billaud Norbert - Bourg En Bresse - France - E- mail de contact : norbert.billaud@laposte.net